Le Carquelin Moulin-À-Vent Domaine Labruyère

Beaujolais

Rouge

Achetez le Carquelin Moulin-À-Vent- 2015/2017.
2015 : Un millésime dense 
2017 : Un millésime charnu 

Domaine Labruyère | 13,5° alcool | 75cl


ATTENTION : Les photos sont non contractuelles ! Pour connaître les millésimes et formats en cours, veuillez vous référer à la rubrique "Disponibilités" présente un peu plus bas.

À savoir : Dû à l'éclairage naturel lors des photos produits, la couleur réelle de la bouteille peut légèrement varier en fonction des clichés. 

Accords mets vin pour

AgneauVeauBœufLièvre

Domaine : Labruyère
Région : Beaujolais
Type : Vin rouge
Millésimes : 2015/2017
Appellation : Moulin-À-Vent Contrôlée
Cépages : 100% Gamay
Température de service : 15-17°C
Apogée
Millésime 2015 : 2021 à 2027
Millésime 2017 : 2023 à 2029
Allergènes : Présence de sulfites

Millésime 2015 :

Avec l’hiver, les vignes alimentent leurs réserves hydriques. Début juin, la floraison commence à un rythme effréné.  Le mildiou est n’est pas présent. C’est à partir de fin juin que les températures torrides apparaissent, faisant du mois de juillet, le plus chaud jamais renseigné en Beaujolais. 

Malheureusement, les rendements finaux pâtissent d’un fort stress hydrique, faisant des vins de 2015 du domaine des vins rares.

Le mois d’août offre un équilibre incroyable aux fruits avec une grande maturité alcoolique et phénolique.

 Les vendanges commencent officiellement le 1er septembre dans d’excellentes conditions.

Millésime 2017 :

Après un premier mois froid et sec, ceux de février et mars sont nettement plus doux avec une pluviométrie normale, ce qui entraîne une rupture du bourgeon avec quasiment deux semaines d’avance. 

Avec les températures douces du mois d’avril, la vigne croît rapidement dans un premier temps, puis ralenti avec l’arrivée de temps plus froid. 

Fin mai, la floraison débute avec des températures en hausse quasiment tout l’été. 

En juillet, une tempête de grêle touche le Moulin-à-Vent. Heureusement, la situation n’est pas si grave, et la majorité des raisins continuent leur développement jusqu'à la véraison qui se termine vers le 15 août. 

La météorologie le permettant, la récolte commence dès le début du mois de septembre.

Ce terroir au sol aérien, sablo-argileux, acide et rose, s’étend sur une parcelle de 1.75 hectare. Le sol est pauvre en matières organiques et on y retrouve un granit très altéré sur des profondeurs moyennes.

Millésime 2015 :

Les vendanges, faites à la main dans des petites caisses de 15 kilos, sont triées (par un passage sur une double table de tri) puis totalement égrappées. 

La fermentation alcoolique est thermo-régulée dans des cuves en béton de 50 hl.

L’élevage est réalisé en fûts de chênes sur 18 mois. Légère filtration et aucun collage.

Millésime 2017 :

Les vendanges, faites à la main dans des petites caisses de 15 kilos, sont triées (par un passage sur une double table de tri) puis totalement égrappées. 

La fermentation alcoolique est thermo-régulée dans des cuves en béton de 50 hl.

L’élevage est réalisé en fûts de chênes et demi-muids, puis en cuves bétons sur 18 mois. Légère filtration et aucun collage.

Une reconnaissance tardive de l’AOP Moulin-à-Vent :

L’appellation d’origine protégée Moulin-à-Vent, située entre les départements du Rhône et de la Saône-et-Loire, et considérée comme l’une des plus emblématiques appellations du Beaujolais, ne sera officiellement reconnue qu’en 1936. Cette appellation se démarque avec son terroir constitué de sols de granit, eux-mêmes traversés par des filons de quartz. Ce terroir permet de produire des vins de gardes structurés, singuliers et riches.

Disponibilités
35,80 €

Note de dégustation - Millésime 2015

Le Carquelin Moulin-à-Vent 2015 du Domaine Labruyère se dévoile avec une robe violacée/sombre liée à son cépage Gamay.  Son nez est frais et fruité (cerise, mûre, cassis). La bouche de ce Beaujolais est dense avec des notes de réglisse. La finale est plus charnue avec des tanins riches

“Un Beaujolais dense !”

 

Note de dégustation - Millésime 2017

Le Carquelin Moulin-à-Vent 2017 du Domaine Labruyère se dévoile avec une robe rouge violacé liée à son cépage Gamay.  Son nez est fruité (cerise, cassis), épicé et toasté. La bouche de ce Beaujolais est charnue et fraîche et tend vers des notes fruitées et minérales avec des tanins structurés. Vous apprécierez aussi, dans la même lignée, son confrère le Clos Du Moulin-à-Vent Monopole 2017.

“Un Beaujolais charnu !”

Présentation de René, notre Maître Caviste !

Domaine Labruyère

Fondé en 1850 par Jean-Marie Labruyère (ouvrier vigneron) aux Thorins avec 10 hectares de vignes, le Domaine Labruyère est l’un des plus anciens de l’appellation Moulin-à-Vent. Depuis cette date, sept générations se sont suivies, toutes motivées par la même envie de léguer un terroir d’exception, dans le plus grand respect de la terre. 

Le Domaine a acquis au cours de son histoire la fameuse parcelle “Le Clos du Moulin-à-Vent” située au pied du véritable Moulin et qui représente aujourd’hui la pépite centrale du Domaine. 

Aujourd'hui, l’équipe, menée par Edouard Labruyère (le fils de Jean-Pierre Labruyère) a pour ambition de faire du Domaine Labruyère un domaine d’exception.

La Région Beaujolais

La Région Viticole du Beaujolais, nichée au nord de Lyon, s'étend dans le nord du Rhône (sols granitiques) et dans le sud de la Saône-et-Loire (sols calcaires). Son nom vient de Beaujeu, sa capitale d’antan.

Principalement connu pour son beaujolais nouveau et son beaujolais supérieur, ce vignoble très ancien, offre une large gamme de vins rouges, produits principalement à partir du cépage Gamay. Le Chardonnay, bien que moins répandu, contribue quant à lui à la production de vins blancs.

Outre son célèbre Beaujolais Nouveau, la réputation de la région viticole repose sur des vins de garde et des appellations renommées, faisant du Beaujolais un incontournable de la viticulture française.